+32 69 23 32 82

Qui peut bénéficier d'un implant dentaire ?

Nos activités > Les Implants dentaires > Qui peut bénéficier d'un implant dentaire ? >

 Les implants dentaires s'adressent à toute personne ,quelque soit son age, désirant remplacer de façon fixe, donc sans prothèse amovible (dentier), une ou plusieurs dents absentes, et ceci sans  toucher ,"fraiser", les dents saines présentes en bouche.

Ils s'adressent également aux patients désirant stabiliser leur appareil amovible.

Bien qu'il existe quelques contre-indications d'ordre médicale (état général), et des limites inhérentes à toute technique, la quasi totalité des patients peuvent trouver des solutions à leur problème d'édentement grâce aux implants de dents.

Pendant longtemps les patients " à risque " ne pouvaient pas subir de traitement implantaire.

Il existe 2 types de facteurs de risque :

A - Systémiques, en rapport avec l'état de santé du patient
B - Locorégionaux, en fonction du volume osseux disponible et de la qualité osseuse


A - Systémiques
 
a- L'âge

L'âge n'est absolument pas une contre-indication pour la mise en place d'implants excepté les patients jeunes où il faut attendre la fin de la croissance.

b- Le diabète

Le diabète : le patient doit voir son médecin pour équilibrer son diabète. Un diabète équilibré ne représente pas un facteur de risque pour la mise en place des implants.

c- L'ostéoporose

L'ostéoporose n'influe pas sur le taux de survie des implants mais les cas extrêmes très avancés constitue une contre-indication.

d- Les maladies cardiovasculaires

Il n'y a pas de différence significative entre le taux d'échec implantaire chez les patients qui présentent une maladie cardiovasculaire et ceux qui n'en présentent pas.
L'avis du cardiologue reste néanmoins indispensable dans le cas de valvulopathies (anomalies au niveau des valves cardiaques), ou des pathologies coronariennes.

e- Le Syndrome de Gougerot - Sjögren

La bouche sèche entraîne souvent des douleurs gingivales, linguales, ou de la muqueuse buccale associé à des polycaries. Il s'agit essentiellement d'atteinte en rapport avec les tissus mous et non de l'os.

f- Le tabac

  Il est recommandé d'avoir une consommation de tabac "contrôlée" avant la mise en place des implants.

g- Radiothérapie

Les patients ayant eu une radiothérapie dans le cadre d'un traitement oncologique (cancer), peuvent avoir besoin d'une mise en place d'implants.
Tout traitement doit être fait en accord avec le radiothérapeute et l'oncologue.

h- Anomalies congénitales
Dysplasie ectodermique (maladie de la peau, des cheveux, affectant le nombre de dents).
Pour les patients présentant une hypodontie (nombreuses dents absentes) associée à une dysplasie ectodermique, la mise en place des implants est le traitement de choix.


B - Locorégionaux
 
a- Maladies parodontales avancée


b- Résorption de la crête osseuse maxillaire

Ce site web utilise des cookies Le site web de Centre CMF asbl utilise les cookies fonctionnels. Dans le cas de l'analyse du trafic ou des publicités du site web, les cookies sont également utilisés pour partager des informations sur votre utilisation de notre site, avec nos partenaires d'analyse, les médias sociaux et les partenaires publicitaires, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées en fonction de votre utilisation de leurs services.
Afficher les détails Cacher les détails