+32 69 23 32 82

La traumatologie de la face

Nos activités > Traumatologie > La traumatologie de la face >





 Depuis la première guerre mondiale et les Gueules Cassées, la base de la chirurgie maxillo-faciale est la prise en charge de la traumatologie maxillo-faciale.
Cette traumatologie comprend bien sur les fractures du nez (Os Propres du Nez), les fractures de la mandibule, les fractures de l’os zygomatique (fracture de la pommette) et les fractures du plancher de l’orbite.La prise en charge de ces fractures est en généralement différée.
Elles peuvent nécessiter une intervention chirurgicale et une courte hospitalisation.


 Les fractures de la mandibule


Toutes chutes sur le menton ou tout choc sur la machoire peuvent entraîner une fracture de la mandibule.
La mandibule est aussi appelée machoire inférieure. Elle comprend deux parties, une partie dentée où se trouvent l’ensemble des dents et un partie non dentée qui comprend surtout le condyle.
 On peut avoir des fractures de la mandibule sur la portion dentée et sur la portion non dentées ou l’association des deux.Le traitement de ces fractures est variable, soit chirurgical en mettant une ostéosynthèse (plaque et vis) pour consolider la machoire, soit de la réeducation.




 Les fractures du malaire


La fracture du malaire correspond à une fracture de l'os de la pommette ou os zygomatique.
C'est une fracture faciale fréquente, qui est due en général à un choc direct sur la pommette qui recule et donne un aspect enfoncé et inesthétique de la pommette. Cet enfoncement est souvent peu visible au départ (il est masqué par l'oedème facial). Pour des raisons anatomiques, toute fracture complète du malaire s'accompagne d'une fracture du plancher de l'orbite.
Le traitement de cette fracture est chirurgical sous anesthésie générale, si elle entraîne des séquelles esthétiques ou fonctionnelles (Enfoncement de la pommette, œil enfoncé ou vision double).





Les fractures du nez


La fracture du nez ou fracture des os propres du nez est la plus fréquente des fractures faciales.
La fracture du nezdue à un choc direct de face ou à un choc latéral.
La fracture du nez est responsable d’une déviation du nez plus ou moins marquées associée à une déviation de la cloison nasale.
La déformation est masquée les premiers jours en raison de l’œdème.
Cette fracture du nez doit être opérée en cas de déviation importante du nez ou de troubles respiratoires. Cette intervention doit être faite dans les 15 jours après l’intervention.
Une seconde intervention peut être nécessaire en cas de résultat insatisfaisant mais plus à distance.




 Une fracture du plancher de l’orbite


La fracture du plancher de l'orbite correspond à la fracture de l'os trés fin qui soutient l'oeil.
C'est une fracture faciale fréquente.
Elle est parfois isolée, ou parfois associé à d’autres fracture du contour de l’œil.
Son traitement est chirurgical quand l’œil est bloqué par la fracture (incarcération du muscle droit inférieur) ou si l’œil est enfoncé ou abaissé.
Le traitement est chirurgical et nécéssite une hospitalisation de quelques jours.