+32 69 23 32 82

Simulation de résultat

Informations et documents > Photographie et simulation > Simulation de résultat >


Chirurgie assistée par ordinateur

Il est souvent question de simulation par ordinateur. Cette technique peut sembler fort attirante puisqu’il est souvent difficile d’imaginer le résultat final. Mais elle s’avère à l’usage, très incitatrice et risquée pour le bien être émotionnel du patient.

Il faut néanmoins faire la distinction entre la simulation 3D en chirurgie orthognathique qui se base sur les modifications des bases osseuses et dont la fiabilité s'approche du résultat réel et d'autres part sur le morphing photographique (exemple un lifting) qui lui est purement fictif.

En effet, nous sommes en tant qu’êtres humains, conçus pour croire ce que nous voyons. L’expérience montre que lorsqu’on établit un projet avant-après par ordinateur, même si l’on écrit sur le résultat virtuel, en travers et en rouge, qu’il ne s’agit que d’un projet, celui-ci s’imprime dans le subconscient du patient comme une réalité. Comme malheureusement la chirurgie est beaucoup plus compliquée à réaliser qu’une retouche photo, et que des réactions cicatricielles propres à chaque patient vont toujours intervenir dans le résultat final, il n’est pas souhaitable d’être aussi défini et humanisé dans le projet.

L’expérience a montré que lorsqu’un chirurgien utilisait la simulation par ordinateur, il décidait plus de patients à se faire opérer. Autrement dit, son taux d’efficacité en consultation augmentait. Mais il a été aussi constaté, que les taux de sinistres augmentaient parallèlement car un certain nombre de patients qui auraient hésité à faire l’intervention se décidaient grâce aux clichés virtuels. Or les patients qui hésitent sont précisément ceux qui ne sont pas réellement prêts à subir l’intervention et ont toutes les chances d’en être insatisfaits. Par conséquent, certaines assurances en responsabilité professionnelle n’ont pas hésité à demander des surprimes pour risques supplémentaires aux chirurgiens utilisateurs des logiciels de morphing.

a